International digital journal N 1

Thursday, April 18, 2024

«Mon souhait est que nos étudiants se produisent dans les meilleurs théâtres et dans les salles les plus célèbres du monde» : Tamara Tarskikh

Смотрите также

Наши партнеры
Реклама

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Author Julia

Dr. Tamara Tarskikh est la fondatrice d’une école privée d’opéra (Tamara’s Opera Singers School) et une chanteuse d’opéra. Elle a conquis de nombreuses scènes théâtrales en Italie, en France, en Allemagne et à Monaco. Le professeur de chant, Tamara est titulaire d’un diplôme en psychologie de la communication, en coaching, en méthodes d’enseignement professionnel et d’un diplôme en chant d’opéra.

La fondatrice du magazine Coffee Time Journal, Auteur Julia, s’est entretenue avec Tamara et lui a posé des questions sur l’école et les tâches auxquelles elle est confrontée.

Auteur Julia: Je suis très heureuse d’interviewer la fondatrice d’une école d’opéra privée, qui est aussi une de mes chères amies. Un concert dédié à l’ouverture de la nouvelle année académique vient d’avoir lieu à Tamara’s Opera Singers School et nous menons cette interview en plein début de nouvelle année académique. Dis-moi, s’il te plaît, quelle est la base des activités de ton école?

Tamara Tarskikh: La base de nos activités est la formation des chanteurs à une technique de chant particulière, le bel canto, que j’ai moi-même appris autrefois auprès du maestro Romano Roma et que je maîtrise parfaitement. Et surtout que je peux enseigner aux autres.

Auteur Julia: Comment cela a-t-il commencé ?

Tamara Tarskikh: Cela fait plus de six ans que j’ai commencé à donner des masterclasses dans ma villa en Italie, et pendant ce temps des chanteurs du monde entier sont venus me voir. À la fin des masterclasses, lorsque j’ai réalisé que mes étudiants étaient prêts, nous avons organisé des événements spéciaux où ils pouvaient se produire et montrer leurs compétences. Ces soirées ont attiré un public intéressant et sophistiqué: des gens amoureux de l’art, de la culture et de la beauté. Nous avons organisé ces rencontres créatives dans différents châteaux d’Italie, nous plongeant dans l’atmosphère ancienne de ces lieux. Les événements organisés à la Villa Rothschild, sur l’île du Cap Ferrat, étaient particuliers. Au cours des deux dernières années, nous avons pu organiser plusieurs concerts au célèbre Teatro-Casino de Sanremo.

Auteur Julia: Si je comprends bien, organiser des masterclasses est devenu quelque chose de plus. C’est juste?

Tamara Tarskikh: Oui, définitivement! L’été dernier, j’ai décidé de réaliser enfin le rêve de ma vie et de ne pas me contenter d’organiser des masterclasses à court terme ou de donner des cours particuliers, mais d’investir mes connaissances et mes compétences dans de jeunes chanteurs doués sur le long terme. J’ai donc organisé l’école d’Opéra où les étudiants font ses études pendant l’année scolaire, en apprenant la technique du “bel canto” dont je parlais plus tôt, en travaillant avec les accompagnateurs et les meilleurs musiciens d’Italie.

Auteur Julia: Quel âge ont les élèves de ton école?

Tamara Tarskikh: L’âge n’a pas vraiment d’importance. Ce qui est important, c’est le désir de chanter, d’apprendre et de perfectionner ses compétences. Je crois que tous mes étudiants possèdent les talents particuliers requis pour les chanteurs d’opéra.

Il y a deux ans, j’ai commencé à donner des cours à ton fils, Edward, qui a eu 18 ans en mai dernier. Au cours de cette période, nous avons réalisé ce que les étudiants du conservatoire accomplissent habituellement en 5 années d’études.

Auteur Julia: Il faut aussi noter qu’avant d’étudier avec toi, Eddie n’avait jamais étudié le chant.

Tamara Tarskikh: C’est vrai! Mais il a du talent, une voix magnifique, une basse, malgré son jeune âge. Il fait également preuve d’une diligence incroyable, il comprend et fait tout ce que je dis.

Auteur Julia: Je pense que c’est la clé du succès d’un chanteur d’opéra, n’est-ce pas?

Tamara Tarskikh: Absolument! Nous avons appris beaucoup de choses au cours de l’année. Par exemple, toutes les parties et récitatifs de l’opéra de Mozart «Les Noces de Figaro», «Elegia» (Masne), «Sarastro» («La Flûte enchantée», Mozart), l’air «Ombra mai fü» de l’opéra «Serse» de Haendel, ainsi que l’opéra «Questa è la terra», écrit par le compositeur italien Stefano Muscaritolo pour un concert au Teatro-Casino de Sanremo en août de cette année. Eddie l’a magnifiquement interprété!

Auteur Julia: Il y a aussi des chanteuses talentueuses qui étudient dans ton école. Parles-nous-en, s’il te plaît.

Tamara Tarskikh: Bien sûr. Kristina Karpenko (soprano) est arrivée à l’école au début de l’année dernière et pendant la première année nous avons travaillé la technique du «bel canto» et étudié le répertoire de l’opéra «Les Noces de Figaro». Nous avons également travaillé sur «Ave Maria» et étudié d’autres œuvres.

Mon autre élève est Alexandra Podylova (soprano), 12 ans, qui est également entrée à l’école dès sa première année d’études et fait désormais de grands progrès. À l’heure actuelle, son répertoire comprend des airs de l’opéra «Les Noces de Figaro», des œuvres de Mozart, «Adagio» (Albinoni), «Ave Maria», «Alleluia» et bien d’autres.

L’une de mes élèves de longue date est Angelika Bashnina (soprano). J’ai commencé à travailler avec elle quand elle avait 3 ans. Ensuite, nous avons fait une pause puis nous avons repris les cours l’été dernier, maintenant elle est étudiante dans mon école. Elle chante des airs d’opéra et d’autres pièces. Par exemple, son favori actuel est «Summer Time».

Notre plus jeune étudiante, Milena Suyazova, a maintenant 5 ans et elle a commencé ses études il y a un an. Durant cette année, Milena a participé à presque tous les concerts que nous avons organisés. Elle a interprété l’air de Barbarina de l’opéra «Les Noces de Figaro».

Auteur Julia: L’école a récemment fêté son premier an. Quels résultats avez-vous réussi à obtenir ?

Tamara Tarskikh: Au cours de la dernière année nous avons réussi à accomplir beaucoup de choses, à savoir :

• Créer un répertoire pour chaque élève.

• Se produire sur différentes scènes en Italie, en France et à Monaco.

• Le 28 mai 2023 nous avons mis en scène une mini-production basée sur l’opéra de Mozart «Les Noces de Figaro», à laquelle ont participé tous les élèves de l’école.

• Le 29 mars Edward Lyashuk s’est produit sur la scène du Teatro-Casino de Sanremo lors d’un concert dédié au 25e anniversaire de l’Université nationale des arts du Kazakhstan, où il a interprété l’air du Figaro «Nonpiù andrai».

• Le 18 juin 2023 a eu lieu le concert final de la première année universitaire, au cours duquel les chanteurs ont joué excellemment et nos invités n’ont pu cesser d’applaudir en leur honneur.

Auteur Julia: Je connais une autre réalisation importante: fin août, en quelques jours, en collaboration avec d’autres professeurs de musique, vous avez réussi à constituer l’orchestre de l’école, dont les musiciens ont joué au concert du 17 septembre!

Tamara Tarskikh: C’est vrai! Et je suis très fière de ce que nous avons pu faire et du fait que notre école ait son propre orchestre. Je vais vous confier un secret: dans quelques semaines nos chanteurs participeront à un concours de musique dans le sud de la France et nos musiciens les accompagneront!

orchestra

Auteur Julia: C’est fantastique et je vous félicite!

Tamara Tarskikh: Merci!

Auteur Julia: Et la dernière question. Je sais que tu as une mission particulière pour tes activités. Qu’est-ce que c’est?

Tamara Tarskikh: Oui, c’est vrai. En ces termes, je peux souligner quelques points :

Depuis que j’enseigne une technique de chant particulière — l’art du bel canto — je travaille avec mes élèves pour développer leur voix, leur talent et leur technique de chant.

Pour moi, il est important de déterminer le meilleur parcours musical pour nos étudiants, ainsi que de développer la créativité, d’introduire l’innovation et les nouvelles technologies à travers de nouveaux projets et concours.

Notre école a une approche très sérieuse de l’apprentissage. C’est pourquoi nous parvenons à obtenir de bons résultats dans les plus brefs délais.

Mon souhait est que nos étudiants se produisent dans les meilleurs théâtres et sur les scènes les plus célèbres du monde

Et cela nécessite un travail quotidien et une attitude professionnelle envers vos activités.

Auteur Julia: Tamara, comment devenir étudiant de l’école d’opéra privée Tamara’s Opera Singers School?

Tamara Tarskikh: C’est très simple: contactez-moi directement et je vous fournirai toutes les informations nécessaires.

Auteur Julia: Nous souhaitons à ton école une formidable croissance et que tes étudiants talentueux montrent la beauté de l’opéra à ce monde!

Tamara Tarskikh: Merci!

Coffee Time Journal est un partenaire d’information permanent de Tamara’s Opera Singers School depuis plusieurs années et nous sommes heureux de participer au développement de jeunes et talentueux chanteurs d’opéra.

Des informations plus détaillées sur Tamara et son école peuvent être trouvées sur ses pages sur les réseaux sociaux: Facebook и Instagram.

Traduction en français: Tatiana Priyma

Julia
Author Julia
Website | + posts

Основательница Сoffee Time Journal

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

РЕКЛАМА НА САЙТЕ: [email protected]

Вы строите личный бренд и мечтаете, чтобы о вашем продукте узнали? Наша команда готова помочь с разработкой идеи и воплощением проекта в реальность. Напишите нам!